❄️Sportifs

La cryothérapie trouve son application dans le domaine sportif suivant ces cas : traumatisme musculaire et articulaire, préparation des compétitions et récupération post effort.

En traumatologie, ce soin naturel permet de soulager les blessures suite à un choc ou une chute. Le froid a une action antalgique pour soulager les douleurs lors des traumatismes musculaires ou articulaires. Le froid est utilisé en cas de micro lésions musculaires afin de résorber les hématomes. La cryothérapie a un effet vasoconstriction et réduit le calibre des vaisseaux. Elle arrête le développement des inflammations et stimule de manière significative la régénération des cellules.

La cryothérapie s’avère efficace en préparation d’événement dans le milieu du sport. Elle stimule l’élimination des toxines tissulaires durant les efforts.
Elle est donc indiquée chez les sportifs 48h00 à 72h00 avant une compétition. Elle peut être utilisée dans une préparation physique de début de saison. Le froid limite la fatigue musculaire et diminue ainsi le risque de blessure. Il accélère la récupération physique et permet d’intensifier les séances d’entrainement, notamment durant la haute saison. Utiliser ce soin est donc un moyen efficace pour améliorer vos performances sportives.

La cryothérapie trouve également son application lors de la récupération post effort. Après les efforts physiques, la masse musculaire a besoin d’oxygène pour éliminer les toxines. L’application du froid stimule le système sympathique et parasympathique. La vasoconstriction entraine une tachycardie qui a un effet positif sur la hausse de la tension artérielle. Les muscles reçoivent une meilleure irrigation sanguine et évacuent rapidement les déchets. En même temps, ce mécanisme entraine une bonne oxygénation des cellules musculaires tout en renforçant l’état général du sportif.

11695960_518924344925386_2408330217197442307_n

Indication dans le Sport De Haut Niveau

  • Traumatisme articulaire
  • aide à la préparation musculaire et récupération,
  • aide à la réparation des lésions tissulaires, contusions
  • Douleur chronique
  • Traumatismes postopératoires
  • Enthésopathies : épicondylite, éperon calcanéen
  • Pubalgie
  • Surmenage physique et/ou psychique, burn-out

Préparation foncière de l’athlète

Effets pour le sport en récupération :

  • Action anti-inflammatoire => diminution des hématomes
    et des lésions tissulaires (ligaments, muscles) Utile en post-traumatique
  • Effet cardiotonique => amélioration de l’oxygénation des organes et des tissus profonds
  • Action antalgique et de bien-être par libération des endorphines
  • Améliore la conduction nerveuse en levant les blocs de conduction